Opération du pied plat : convalescence

Le Dr Julien Lopez vous donne toutes les informations nécessaires pour bien préparer votre opération du pied plat et sa convalescence.

Un pied plat est un affaissement du pied dans lequel la voûte plantaire du pied est réduite ou absente, ce qui entraîne un aplatissement de la plante du pied. Normalement, la voûte plantaire permet de répartir uniformément le poids du corps sur le pied, mais dans le cas d'un pied plat, cette répartition est altérée. Dans certains cas, les pieds plats peuvent être asymptomatiques et ne nécessitent pas de traitement spécifique. Cependant, dans d'autres cas, ils peuvent causer des problèmes tels que la douleur et l'inconfort au niveau du pied, de la cheville, du genou, de la jambe ou du dos. Si des symptômes liés aux pieds plats sont présents et interfèrent avec les activités quotidiennes, un traitement chirurgical peut être envisagé.

banner pied

Le Dr Julien Lopez est un spécialiste de la chirurgie du pied plat grâce à l’utilisation de la technique percutanée.

Cette méthode chirurgicale présente de nombreux avantages par rapport à la chirurgie à ciel ouvert :

  • Taille réduite des cicatrices
  • Douleurs moins importantes
  • Convalescence facilitée
  • Risques de complications réduits

Découvrez ici les différentes étapes de la convalescence de la chirurgie mini-invasive du pied plat.

Processus de gestion de la douleur post-opératoire

La douleur post-opératoire constitue la principale préoccupation des patients. Après la chirurgie, les patients peuvent ressentir des douleurs, des gênes et de l’inconfort au niveau du pied opéré.

La gestion de la douleur est une priorité pour les patients et les professionnels de santé. C’est pourquoi plusieurs mesures sont mises en place afin de vous aider à vivre votre convalescence le plus sereinement possible.

Anesthésie locorégionale

Lorsque cela est possible, le Dr Julien Lopez privilégie systématiquement l’utilisation de l’anesthésie locorégionale. Le type d’anesthésie utilisée au cours de l’intervention sera déterminé en amont lors de votre consultation pré-anesthésique.

L’anesthésie locorégionale présente de nombreux avantages pour le patient :

  • Elle permet d’éviter les risques de complications associées à une anesthésie générale.
  • Elle donne la possibilité au patient de passer moins de temps en salle de réveil et de rentrer à son domicile prématurément.
  • Elle évite les douleurs post-opératoires jusqu’à 8 heures après l’intervention.

L’anesthésie loco-régionale permet d’endormir le pied, la jambe ou le membre entier. Elle peut être administrée directement au site chirurgical, ce qui permet de cibler spécifiquement la zone où la douleur est susceptible de se produire. L’anesthésie permet également de prolonger l’insensibilisation plusieurs jours après l’intervention si cela s’avère nécessaire.

Prise d’analgésiques et perfusion

Avant votre sortie de la clinique, l’anesthésiste vous prescrira la prise d’un traitement analgésique à prendre pendant plusieurs jours. Il est important de prendre ce traitement correctement et de respecter scrupuleusement les consignes de votre chirurgien.

Dès le retour à domicile, une perfusion d’antalgique est couramment pratiquée pendant 2 à 3 jours. Elle permet de calmer la douleur en continu et avec efficacité.

Soins post-opératoires

Une fois la chirurgie mini-invasive de la pathologie terminée, le Dr Julien Lopez vous rappellera les pincipales consignes à suivre pendant toute la phase post-opératoire.

Dans la plupart des cas, le pied sera protégé par une botte amovible pendant 3 à 6 semaines.

Des soins de pansement devront être réalisés tous les 2 jours jusqu’à cicatrisation complète du pied.

Deux rendez-vous post-opératoires devront avoir lieu. Le premier RDV au 21ème jour post-opératoire et le 2ème au 60ème jour post-opératoire. Selon le cas, d’autres consultations pourront avoir lieu.

Afin de lutter contre l’œdème, il est recommandé de garder le pied surélevé. Il est également conseillé de glacer le pied plusieurs fois par jour.

Après la chirurgie du pied plat, une physiothérapie ainsi que la réalisation d’exercices en auto-rééducation seront nécessaires après quelques semaines post-opératoires.

En cas de chirurgie par arthrodèses pour les pieds plats rigides, la rééducation peut débuter à partir de la 3ème semaine post-opératoire. Ce délai peut évoluer selon l’avancée de votre rétablissement et de la cicatrisation. Seul le chirurgien peut déterminer un délai adéquat en fonction de la consultation de contrôle et du bilan radiologique.

Reprise des activités

Une fois la chirurgie mini-invasive du pied plat réalisée, les activités devront être reprises petit à petit.

L’appui complet sur le pied opéré est totalement interdit pendant 21 jours. Pour faciliter vos déplacements, vous pourrez vous aider de cannes, d’un déambulateur ou d’un fauteuil roulant. La reprise de l’appui est habituellement débuté à 21 jours avec la botte sauf en cas d’arthrodèse. Passé ce délai, le port de chaussures de marche après la chirurgie du pied plat est possible.

La conduite automobile est autorisée après l’ablation de la botte.

L’arrêt de travail est compris entre 2 et 6 mois. Ce délai est susceptible d’évoluer d’un cas à l’autre en fonction des gestes réalisés par le chirurgien au cours de l’intervention du pied plat.

La pratique sportive peut être reprise à partir du 3ème mois post-opératoire. Il est conseillé de commencer par des activités sportives « douces » telles que la natation et le cyclisme par exemple.

Risques et complications

Comme toutes les interventions, la chirurgie mini-invasive du pied plat présente des risques de complications.

Les complications communes sont :

  • La thrombose
  • L’hématome
  • L’infection
  • L’algodystrophie
  • Les lésions nerveuses
  • La non consolidation des arthrodèses

Les complications spécifiques à la chirurgie du pied plat sont :

  • La persistance d’une déviation après l’intervention ou de douleurs
  • La pseudarthrose
  • La nécrose osseuse
  • La récidive de la déformation
  • Le déplacement des fractures ou des vis

Le Dr Julien Lopez et son équipe mettent tout en œuvre pour que la chirurgie se passe au mieux en limitant le risque de complication. En suivant attentivement les consignes du chirurgien à chaque étape de la convalescence, il est possible de réduire considérablement le risque de complications post-opératoires.

icon information

Les informations sur la page sont fournis à titre indicatifs, elles évoquent des cas généraux: votre situation est spécifique.

Le Dr Julien Lopez, chirurgien orthopédiste du pied à Nice vous accueille et vous conseille pour votre apronévrosite plantaire.

Prendre rendez-vous

icon téléphone
icon mail
icon pin localisation
Rendez-vous en ligne